Index du Forum


Le temps nous échappe bien trop souvent.  

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 


Te amo. [ Anaëlle & Theo. ]
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Autour de la ville. -> Parc.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 15:59 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

J’eus un pincement au cœur, ses paroles m’avaient ouvert les yeux. Mais par sur quelque chose qui me plaisait particulièrement. J’aimais.. Hélas j’aimais. Peut-être une seule personne, ou bien deux, ou bien aucunes. J’aimais, j’en étais certaine. D’un amour aveuglé par la peur. J’avais peur c’était là la clé. Je ne voulais perdre aucun d’entre eux, ou du moins n’en faire souffrir aucun des deux. Mon cœur me tourmentait, les aveux de Theo m’effrayaient à vrai dire, que devais-je lui répondre, sans blesser personne.

- « Je t’aime Theo mais.. »
C’était – en vérité – le seul point sur lequel j’étais sûre. Je l’aimais, beaucoup trop. Et cette vérité me faisait peur.
- « J’ai peur de ce qu’un « nous » pourrait donné, je ne sais pas si nous pourrions être heureux, il ne suffirait que d’une dispute et tout s’effondrerait, tu me connais par cœur et peut-être qu’un jour ça me trahira. . »

Maintenant, je ne pensais même pas à Jake comme si.. il était moins important, c'est là que je compris. Théo m'aimait réellement ..


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Juil - 15:59 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 16:30 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

- Non, Anaëlle. Il n’y a pas de « mais ». Tu ne peux pas aimer quelqu’un mais… C’est tu l’aimes ou non.  Soufflais-je.

J’avais peur. Peur de ses paroles. Peur de la perdre.

- Ana… Peu importe le futur. Je veux juste que tu sois heureuse, au moment présent, et si ça doit être sans moi, alors ça sera sans moi. Je ne sais même pas quoi te dire. Juste fais comme bon te semble, temps que tu es heureuse. Mais ce n’est pas en ma compagnie que tu vas pouvoir peser le pour et le contre. Tu as besoin d’être seule… Je pense. Murmurais-je, à contre cœur. Je ne voulais pas la quitter. Bien au contraire. J’avais envie de la serrer contre moi, de sentir sa peau contre la mienne. Je veux qu’elle sente mon cœur battre pour elle.

Mon regard avait lâché ses yeux pour glisser le long de ses lèvres. J’attrapais son visage d’une main, et posais mes lèvres sur les siennes. A la fois tendrement et passionnément , avant de m’éloigner, afin qu’elle réfléchisse.  


Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 22:48 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Il fallait que je réfléchisse, et vite. Le simple fait de ne plus sentir ses lèvres contres les miennes m’oppressaient. Je levais les yeux vers le ciel, qui s’était énormément assombri comme si il changeait au fur et à mesure que la situation évoluait. Une larme s’apprêtait à couler sur ma joue et ce fut identique la haut. Une goutte de pluie tomba sur la main que je tendais en l’air. J’étais persuadé de devoir lui ouvrir mon cœur, à lui seul. Je ne ressentais pas ces sentiments envers Jake, je ne me torturais pas autant pour lui. Alors, c’ était ça la réponse à toute mes questions.. Theo. Il était déjà à quelques mètres devant moi. J’entrouvris les lèvres mais aucuns sons n’en sortis. Et là, tout naturellement une larme, deux larmes, trois larmes et j’en passe s’écrasèrent sur mes joues. Je pleurais. Et le ciel avec moi. Il pleuvait désormais des cordes et j’étais là sous cet arbre, sans bouger.

- « Théo. ! Restes, je t’en pris. C’est toi que je veux. »

Je m’en foutais complètement de ce qu’il se passerait plus tard, c’était lui, et seulement lui. J'allais surement attraper une pneumonie mais ça m'étais égal.


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 23:33 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

J’avais vu le ciel s’assombrir au fur et à mesure que nous parlions, au fur et à mesure que la situation devenait tendue. Alors que je marchais, de plus en  plus lentement dans l’espoir qu’elle m’apostrophe. Chose dite, chose due puisque je l’entendis m’appeler. Lorsqu’elle parla, je m’arrêtai de marcher, non sans me retourner. Ce n’est qu’après que je lui fis face, bien que quelques mètres nous séparaient.

- Alors pourquoi c’est avec lui que tu es ? Pourquoi c’est lui qui peut, lorsque l’envie lui prend, passer sa main sous son tee-shirt sans que ce geste paraisse déplacé ? Pourquoi c’est lui qui peut t’embrasser sans se sentir alors complice de trahison ? Pourquoi a-t-il le droit de t’aimer. Non, il n’en a pas le droit. La personne qui doit t’aimer, doit t’aimer d’un amour sincère. Elle doit t’aimer correctement. Elle doit t’aimer d’une façon parfaite, parce que l’on ne peut pas aimer quelque chose de parfait si les sentiments ne sont pas à la hauteur de cette personne. murmurais-je.

J’avançais vers elle, et retirais ma veste pour la lui donner, comme si ça allait empêcher la pluie de tomber sur Anaëlle. Je passais une main sur sa joue, retirant ainsi les mèches de cheveux qui avaient pris place sur celui-ci.  


Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 23:44 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

La pluie ne s’arrêtait pas. Pour cause ? Je pleurais toujours. Nous nous étions rapprochés, j’étais heureuse de ne pas l’avoir laisser partir mais maintenant le plus dur rester à passer.

- « Je suis avec lui, car il m’a dit qu’il m’aimait il y a 5 mois.. Tout aurait été tellement différent si tous tes sentiments n’étaient pas arrivés que ce dernier mois. J’étais folle amoureuse de toi il y a 6 mois, ton indifférence m’a fait souffrir et Jake était là. J’avais appris à vivre, j’avais appris à l’aimer. Désormais,Je saist’aimer bien plus qu’il ne le faut mais je ne sais pas si je peux te faire confiance.. me faire confiance. Tout est si brouiller dans ma tête. Je ne crois pas aimer Jake, j’en suis pratiquement sûre. Mais je ne supporterais pas de le perdre si notre histoire n’en veut pas la peine. Je ne veux pas souffrir en t’aimant trop comme je le fais en ce moment. »
Je passais à des aveux. Il ne connaissait aucun de ses secrets que j’avais lourdement gardé. Le fait que avant Jake il y avait eu lui. Mais que j’avais réussi a me faire a l’idée que lui et moi n’étions que des amis. Dans le temps j’étais stupide. L’eau continuait de tomber sur le l’arbre, je posais mon visage dans mes mains pour retirer les gouttes et me concentrait sur son regard.


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 00:13 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je ne savais pas ce que c’était d’aimer quelqu’un, avant de te voir si heureuse dans ses bras. Te voir l’embrasser, comme si c’était l’homme de ta vie, c’est sans doute ce qui m’a fait le plus mal, après la mort de ma mère. Ca ne s’apprend pas l’amour. Il est présent ou il ne l’est pas, mais en aucun cas tu dois apprendre à aimer.  Affirmais-je, sincère.

Je… Je suis désolé, Anaëlle. J’ai été idiot. Aveugle. Je n’ai pas vu que… tu m’aimais. Avant. Pourquoi tu ne me l’as pas dis. Je suis désolé, de ce que j’ai pu te faire vivre. Je sais ce que c’est, maintenant. Mais je ne voyais pas. Tu étais ma meilleure amie, et je ne pouvais t’imaginer plus, alors que j’en voulais plus. J’aurais tout donné pour avoir plus, tu sais.

Je n’arrivais pas à la croire. Elle disait m’avoir aimé. M’avoir follement aimé. Comment a-t-elle pu garder ça pour soit ? Je m’en voulais de ne pas avoir vu les indices qui m’aurait mis sur la voie, et qui m’auraient fait comprendre que ce n’était pas seulement de l’amitié, ce que je ressentais envers Anaelle.

Pourquoi tu n’as pas confiance en moi ? En toi ? En nous. Tu t’es engagée avec Jake, alors que tu devais être consciente que tu aurais pu me perdre. Je sais, ça parait égoïste. Mais tu dis que tu m’aimais alors que tu es sortie avec Jake. Et maintenant que nous sommes tout deux conscient de nos sentiments l’un envers l’autre, c’est Jake que tu as peur de perdre, si notre histoire ne fonctionne pas. C’est lui que tu as peur de perdre alors que tu ne l’aimes pas.  Dans ce que tu dis, je comprends que notre histoire en vaut moins la peine que celle que tu as eu, que tu as avec lui. Je dois le prendre comment ? Je dois faire quoi pour que tu comprennes qu’une histoire est une histoire. Elles valent toutes la peine d’être vécues, mais que certaines d’entre elle touchent plus que d’autres ? Tu ne veux pas souffrir, mais en restant avec Jake, alors que tu es consciente de mes sentiments, et de tes sentiments, tu ne crois pas que tu vas plus souffrir que si nous étions… Ensemble ? Je t’aime, Anaëlle. Dis moi ce qu’il faut que je fasse pour me faire pardonner pour tout ce que je t’ai fais vivre. Je ne sais pas quoi faire. Je n’ai pas envie que tu restes avec lui, tu le sais. Mais je n’ai pas envie que tu souffres. Alors si tu vas mieux lorsque tu es en couple avec lui, ne change rien. 

Sur ses paroles, je ne pouvais m’empêcher d’imaginer qu’elle choisisse cette option là, et qu’elle reste avec cet imbécile. Les larmes montaient. Je ne savais pas vraiment pourquoi, sans doute parce que je m’en voulais de l’avoir faite souffrir sans m’en rendre compte, ou tout simplement face à la pression que je ressentais.

J'aimerais tant retourner en arrière pour réécrire notre histoire. Que je me rende compte de mes sentiments avant que Jake ne fasse son apparition. Qu'on vive des moments plus beaux les uns que les autres. Mais avant tout, j'aimerais retourner en arrière pour effacer la douleur que tu as ressenti par ma faute.  


Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 00:30 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

- « Je ne dis pas que notre histoire ne vaut pas la peine d’être vécu. Mais je ne tiens pas à faire souffrir Jake et pourtant c’est ce qu’il va se passer. Je vais tout lui avouer… Et il va ressentir la même chose que moi j’ai ressentis mais en pire. Et je voulais avoir la certitude que tu m’aimais réellement, et cette certitude je l’a ressens là.. » murmurais-je en le regardant dans les yeux.


J’attrapais ses deux mains et entrelaçais nos doigts.

- « Ne te sens pas coupable ce qu’il s’est passé il y a quelques mois. C’était moi la seule cause de ma tristesse. J’aurais du te le dire, mais j’ai préféré me réfugier dans les bras de Jake.mais c'est toi que j'aime Théo. Je veux être avec toi et oublier tout ce qu'il s'est passé. «»


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 00:41 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

J'étais touché par ce qu'elle venait de dire, mais pas forcément dans le sens positif. Certes j'étais heureux qu'elle allait avouer à Jake, ce qui concrétisait cette idée que je me faisais qu'un jour, elle et moi formerions un couple. Mais elle doutait de mes sentiments, alors que j'ai toujours été franc avec elle. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle avait des doutes sur ceux-ci.

Je t'aime, réellement. Et je t'ai toujours réellement aimée, sauf qu'avant, je ne savais pas que c'était plus que de l'amitié. Et si, je m'en veux pour ce qu'il s'est passé, bien que je ne peux pas revenir en arrière mais crois moi si je le pouvais je le ferais sans hésiter.

Je lâchais une de ses mains, et vint la placer dans sa nuque, alors que j'approchais mon visage du sien, non pas pour embrasser ses lèvres mais tout simplement pour poser mes lèvres sur sa joue.


Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 00:51 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je relevais les yeux vers les siens. Désormais totalement conquise. J'étais certaine de ses sentiments mais après tout ça comment lui dire. Lorsque ses lèvres se posèrent sur ma joue, je frissonnais.

- " S'il te plait. Théo, embrasses-moi. " implorais-je, en tentant de lui faire comprendre que j'acceptais son amour.


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 16:05 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je restais là, inerte. Elle m’avait demandé de l’embrasser, j’en avais envie mais, je n’arrivais pas à avancer mon visage vers le sien pour que nos lèvres se touchent. Comme si quelque chose bloquait en moi. Devais-je croire que c’était le début d’une histoire, et la fin d’une autre ? Depuis quatre mois, c’est ce que je voulais le plus au monde, mais je ne l’imaginais pas commencer comme telle. Pas sous la pluie. Ni au milieu des cris d’enfants, ainsi que des pleurs dus à une chute. L’embrasser ici, n’avait rien de romantique. Je voulais quelque chose de parfait, parce qu’elle le méritait. J’aurais voulu que notre histoire commence alors que nous étions tout deux assis sur la plage, sans qu’il y ait quelqu’un pour nous déranger, si ce n’est le bruit des vagues. Soleil couchant à l’horizon. Blotti l’un contre l’eau. Ce que l’on voit dans les films, en fait. Mais entre la fiction et la réalité, Dieu sait que rien n’est pareil. Depuis que mes sentiments sont là, rien n’a changé mais tout est différent. J’avais beau essayer d’avancer mon visage vers le sien. Mais en vint.

- Je ne peux pas.

Je savais que mes paroles allaient la décevoir, mais je devais de lui dire la vérité. Je ne lui ai jamais rien caché. Que ce soit un truc sans importance, ou au contraire quelque chose qui lui tenait à cœur.

- Pas ici. Je n’ai pas envie que notre histoire commence ici. Au milieu des gosses, accompagnés de leurs mères. Ils ont tous déjà une histoire. Et une belle histoire ne peut pas commencer au milieu d’autres passés, d’autres présents. Je voudrais que tu vois, lorsque je t’embrasserais, Je n’ai pas à m’inquiéter du regard des gens, à la façon dont je t’embrasse. Même si lorsque je goûte à tes lèvres, j’oublis tout ce qui m’entoure. Je ne peux pas t’embrasser comme je l’ai fais il y a cinq minutes. C’est différent. Là tu l’as dis que… tu ressentais quelque chose. Ca change tout.

Je baissais les yeux, comme désolé pour elle. Elle attendait quelque chose de moi que je n’étais pas en mesure de lui donner, pourtant c’était la première chose d’on jamais envie, de poser mes lèvres sur les siennes, et ainsi effacer tout ce qui nous entoure. Être sur notre nuage, notre paradis. 


Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 16:20 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Lorsqu’il m’avoua ce qui cherchait exactement, je baissais les yeux. Pourquoi cherchait-il à compliquer cette situation ? Au fond il avait sûrement raison, cet endroit n’était pas approprié mais j’aurais aimé que ça ce passe différemment. Je sentais un regard posé sur moi, au loin une petite fille me regardait. Ses traits me disaient quelque chose, on aurait vraiment moi étant plus jeune. Ses mêmes cheveux châtains, ses mêmes yeux azur. Un autre point commun avec moi, elle pleurait aussi. Theo était devant moi, mais je en voyais qu’elle. Elle grimaçait en regardant l’homme que j’aimais comme si je ne devais pas être là.
- «  Je comprends… vraiment.  » Réussis-je à murmurer, en passant les mèches de mes cheveux derrière mes oreilles.
Je reculais de quelques pas, en lui apprenant que je devais renter, le froid commençait à peser.


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 16:38 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant



Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 16:46 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Il m’avait rattrapé, à mon plus grand soulagement. Mais je ne me sentais pas prête à une autre conversation comme celle-ci. J’aperçus les larmes sur ses joues. Les garçons, ça pleurait ? Je ne m’en serais jamais douté. Il tenait ma main mais je n’avais pas le courage de le regarder dans les yeux.
- «  Theo ? » demandais-je. « Je ne comprends plus rien. »
Je baissais les yeux.


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 16:54 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant



Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Dim 18 Juil - 19:16 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Oh mon dieu, mais que se passait-il ? En seulement une heure, cet homme avait réussi à changer le cours de mon existence. Mon cœur ne battait plus, il me lançait des coups semblables à des coups de canons.  Apeurée par  ce sentiment qui m’était jusque là inconnu, je me tétanisais complètement. L’amour, le vrai, c’était donc ça ? Une sensation de bien être si immense qu’elle nous faisait peur. Ses lèvres se rapprochaient dangereusement des miennes et moi je les désirais plus que tout au monde. Humer son odeur si délicieuse, me perdre dans ses yeux, me perdre dans le creux de ses bras, c’était tout ce que je désirais à cet instant précis. A aucun instant, je n’avais désiré m’en aller, je ne vois même pas en quoi la fraîcheur de l’air me déranger car je sentais tout près de moi les battements d’un cœur chaudement amoureux. Le sien.. Le mien. Notre attirance était telle, que ils nous étaient impossible d’en finir là de se quitter sans un «  Je t’aime, je te veux toi seulement toi, notre histoire, on l’a vivra ensemble, à tout jamais.  » Impossible. Une fois que nos visages furent assez proches, je pus sentir sa respiration sur mes lèvres.  Jusqu’ici, je fuyais son regard mais nos regards étaient comme deux aimants qu’ils étaient impossibles de séparer plus longtemps. Je me perdais donc en lui, le laissant voir tout ce que mes yeux disaient. A savoir «  Jamais je n’ai ressenti ça.. Jamais. » Il ne voulait pas que je sois comme les autres filles, ou plutôt que notre histoire ne soit pas comme les autres. Mais rien que nous deux ; nous étions différents, tout ne pouvait qu’être différent. J’admirais ses traits si parfait, si…Angéliques. L’envie de plonger mes lèvres sur les siennes, me pris soudainement mais il voulait quelque chose de spécial. Pouvais-je lui faire cette impression de bien être ici, où je risquais quelque chose si je tentais. Quand il allait poser mes lèvres sur les miennes, je plaçais mon index sur celles-ci.
- «  Pas ici. »
Je passais ma main de son visage à sa main et l’attirais contre moi. «  Nous avons tout notre temps, désormais. » Lui murmurais-je. «  Rentrons. » De ma main libre, j’essuyais les larmes qui glissaient encore sur mon visage avant d’enlever les siennes. Après avoir fais ça, je le tirais derrière le grand arbre. Ici nous étions à l’abri de la pluie et toutes les personnes présentes quelques minutes auparavant avaient disparu. Il ne restait que nous. Seulement nous. Même la petite fille avait disparu. Je sentais la veste qu’il avait posée sur mes épaules pour me protéger de la pluie et du froid et je souriais en guise de remerciement pour tout ce qu’il venait de me dire, sa façon de s’inquiéter de ce que «  nous » pourrions devenir.   Je posais doucement mes lèvres sur le coin de ses lèvres mais sans plus de peur qu’il ne prenne mal ce geste après cette longue discution.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:05 (2018)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Autour de la ville. -> Parc. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com


Template "Printemps" © Créations Nollizua