Index du Forum


Le temps nous échappe bien trop souvent.  

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 


Te amo. [ Anaëlle & Theo. ]
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Autour de la ville. -> Parc.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 16:12 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Depuis une semaine, nous ne nous étions pas vu avec Anaëlle, depuis notre séjour à Walt Disney en fait. L'université me prenait beaucoup de temps, puisque c'était la période des examens. Anaëlle et moi nous étions donné rendez-vous, sous l'arbre, près de jeux pour enfants. Notre point de rendez-vous habituel. Il était quinze heure, et j'étais là depuis dix minutes. Calepin sur les genoux, stylo dans les mains, je faisais un croquis du parc, en attendant celle que j'aimais.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 16 Juil - 16:12 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 16:31 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Moi une enfant ? Ai-je un jour prétendu le contraire ? Je crois bien que non. Mes parents m'avaient toujours appris à être sage, mais ce jeu désormais ne me plaisait plus. Il fallait désormais que je bouge, que je m'applique pour déranger les gens autour de moi. Près de l'arbre où j'avais rendez-vous, se tenait Théo. Je rosissais légèrement en l'apercevant, c'est vrai que nous ne nous étions pas vu depuis quelques jours voir semaines, mais mes paumettes ne cessaient de rougir comme si celà- faisait à peine une ou deux heures. J'approchais à pas de loup pour poser mes deux mains sur ses deux yeux. Une fois ceux-çi fait. J'approchais mes lèvres de sa joue pour y poser un léger baiser. 

Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 16:51 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je ne m'attendais pas à sentir deux mains se poser sur mes yeux. Au contact, un sourire prit place sur mon visage. Je posais mes mains sur les siennes, et les pris. Lorsqu'elle éloigna son visage de ma joue, je tournai la tête, et me levais pour être à sa hauteur. Je posais mes mains sur ses joues, et l'enlaçais, enfouissant mon visage dans son cou. Son odeur m'avait tellement manqué. Elle m'avait tellement manqué. Je reculais mon visage du sien, la regardant. L'admirant, plutôt. Je sentis mon coeur battre, lorsque mon regard se plongea dans le sien.   


Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 21:41 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Ses yeux avaient vraiment une couleur particulière, ils étaient une sorte de drogue pour moi. J'aimais les admirer, les observer, je les aimaient quoi. La calepin - désormais par terre - attira tout particulièrement mon regard. Je me baissais pour l'attraper et détaillais le dessin.

Tu es définitivement et irrévocablement, Doué.


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 21:53 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je souriais et attrapais le calepin d'une main. Je passais l'autre main dans le bas de son dos et la serrais contre moi.

- Je ne pense pas être aussi doué que tu le dis, mais je l'espère tout de même, histoire de ne pas rater mes exam'. Souriais-je. Et puis, ce n'est que... Des arbres. Réussis-je à dire, désarmé par son regard.


Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 22:40 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Des arbres, peut-être. soufflais-je en ne détachant pas mon regard du sien. Mais en tous cas, tu es doué, je ne retirerai pas ces mots.
Je lui attrapais le calepin des mains et me baladais autour des arbres avec, une fois avoir réussi à quitter son regard.


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 22:51 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je la suivais du regard, en souriant. Je commençais alors à marcher derrière elle, avant de m'adosser à un arbre, attendant qu'Anaëlle finisse son petit tour des arbres. Je ne cessais de la dévisager du regard, un sourire en coin. Je me remémorais alors le week-end que nous avions passé à Walt Disney, il y a de cela une semaine. Mon coeur se mit à battre plus fort, plus vite. 

Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 22:57 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je continuais mes petits tours des arbres qui trônaient sur mon passage. Mon regard cherchait le sien.

Théo, à quoi tu penses? demandais-je soudainement


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 23:04 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

A quoi je pense? Répétais-je, en sortant de mes pensées. Hm... Walt Disney, Toi, Moi. Avouais-je, un peu gêné, mais souriant malgré tout. 

Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 23:05 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je souriais , en baissant les yeux vers le tronc de l'arbre. Je crois bien que je rougissais un peu.

Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 23:15 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Je m'avançais lentement vers elle.

- Je ne pourrais pas oublié ces moments. Avouais-je

je passais ma main sous son menton pour relever son visage semblable à celui d'un ange.

- Je ne veux pas oublier!
Continuais-je, en me remémorant chaque moments.


Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 23:16 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Mes yeux se posèrent sur ses lèvres.
 Pourquoi ? soufflais-je.


Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Ven 16 Juil - 23:23 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Mes lèvres s'ouvrirent légérement, mais aucun son ne sorti de ma bouche. De ses yeux à sa bouche, mes yeux glissèrent le long de son visage, et l'envie de l'embrasser me prit. Face à elle, je perdais tout les moyens que je possédais. J'étais comme soumis à elle. Je passais une main sur sa joue, et patientais quelques secondes, comme si mon visage ne pouvait bouger. Mes yeux restaient figer sur ses lèvres.

Revenir en haut
Anaëlle J.
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 169

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 14:45 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Theo, qui aurait cru qu’en si peu de temps, cet homme eut pris une aussi grande place dans ce muscle qui ne cesse de battre en ce moment. « - Logique qu’il batte ». Me direz-vous. Mais battre comme il battait en ce moment, était quelque chose de complètement fou. Mon cœur s’affolait et ce mot était faible pour décrire les palpitations que je sentais en moi. Mes yeux, couleur ambre dégustaient ses lèvres pleines et pulpeuses. Celles que je désirais goûter à cet instant précis. Pourquoi se priver ? Je savais que nous le voulions tous les deux intensément « Jake »pensais-je. Jake n’était pas là et je n’étais pas le genre de fille à tromper son petit ami. Mais l’emprise de Theo pouvait me faire changer je le sentais. Cet intensité, me faisait frémir dangereusement. Mon regard, d’abord perdu sur ses lèvres remonta jusqu’à ses yeux. Nos regards se croisèrent, s’apprivoisèrent et là, sans que je n’ai rien commander, mes lèvres prirent possessions des siennes sauvagement. C’était comme une dose d’héroïne qu’on m’injectait directement dans le corps, une sorte d’éclair de frisson me fit perdre tout contrôle de moi. Ma main gauche qui s’était lié à la sienne, s’aventura sur sa joue pour prolonger ce baiser doux et passionné.

Revenir en haut
Theo.
19-24 ans.

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2010
Messages: 283

MessagePosté le: Sam 17 Juil - 15:40 (2010)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ] Répondre en citant

Que dire. Que ressentir. Elle. Moi. Nous ? Non. Lui. Je connaissais Anaëlle, la trahison, elle ne l’avait pas rencontrée. Jusqu’au week-end dernier. Comment résister face à l’envie, face à la tentation. Comme l’a dit Oscar Wilde, le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder. Alors, non sans remord pour elle, nos lèvres s’étaient cherchées, jusqu’à se trouver. Leur rencontre, passionnelle, si ce n’est indescriptible, fut comme un soulagement. Ce désir réciproque s’enlevait des épaules de chacun. A cet instant, c’était la même chose qui était en train de se passer. Le poids du regard que les autres nous portaient, le poids du silence mais avant tout,  celui de l’amour, se dégageait de nos épaules. Ainsi dénudées, nous étions libres de faire ce que bon nous semble, bien qu’aucun de nous deux étions vraiment maître de nos gestes, à ce moment. Nos lèvres, liées et dans l’incapacité de se séparer. Sa main sur ma joue. Sa main dans la mienne. C’était le bonheur parfait, le plus intense que j’avais vécu puisque même dans mes rêves les plus fous, je ne pensais qu’être heureux comme tel était chose impossible. Je vivais alors un rêve éveillé. Un rêve? J’y croyais, jusqu’à ce qu’il vienne hanter mes pensées, comme un fantôme hante une maison. Lui. Mon concurrent le plus sincère. Ce n’était non pas une bataille qui avait éclatée entre nous, mais bel et bien une guerre avec comme récompense le cœur de la Belle. Anaëlle. Peu à peu, je quittai mes songes pour remettre les pieds à Terre. A trop y croire, je pourrais tomber bien bas. Je ne dois pas l’oublier. Lui. Jake. Dégouté de mes pensées, je lâchais prise. Mes yeux redécouvrirent les jeux d’enfants, face à nous, mais également celle qui faisait battre mon cœur.

- Je ne peux pas.

Face à son regard interrogateur, je continuai sur ma lancée.

- Je ne peux pas t’embrasser, et repenser à ce week-end. Je ne peux pas me dire que ça, tu le fais aussi avec un autre. Je ne peux pas nier ce que je ressens, parce que dès que je te vois, mon cœur s’accélère. Parce que dès que j’aperçois ton regard, j’ai envie d’y plonger. Parce que dès que découvre pour la énième fois tes lèvres, je me rappelle à quel point j’aime t’embrasser. Mais je me rappelle aussi à quel point tu n’es pas libre. A cause de moi, tu as trahi quelqu’un que tu aimes, tu l’as trompé alors que, bien qu’il soit sur ses gardes, il avait confiance en toi. Et le pire dans tout ça, c’est que j’aime ça. J’aime le fait que tu l’ais trahi. Mais avant tout, je t’aime toi. Et c’est bien ça le problème. 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:28 (2018)    Sujet du message: Te amo. [ Anaëlle & Theo. ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Autour de la ville. -> Parc. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com


Template "Printemps" © Créations Nollizua